AccueilLivre d'orSondagesPartenairesAdressesAuteur
La marche à la guerre
     Hitler au pouvoir ne tarde pas à remilitariser l'Allemagne en 1935 et la Rhénanie début 1936, brisant ainsi les promesses allemandes conclues lors du traité de Versailles. Malgré les reproches de la SDN, Hitler transforme rapidement l'Allemagne en une puissance militaire organisée.

     Au même moment en Espagne le Général Franco tente un coup d'état, mais se heurte aux républicains. La guerre civile éclate.

Domaine public
Guerre d'Espagne: soldat républicain à Madrid

     A la fin de l'année, Hitler signe une alliance militaire avec le dictateur italien Benito Mussolini. Les deux pays forment l'Axe Rome-Berlin.
© Sygma/Keystone
Hitler et Mussolini après la création de l'Axe Rome-Berlin

     Durant l'année 1937, fort de son union avec l'Italie, Hitler décide de s'attaquer aux communistes et signe le pacte anti-komintern (anti communiste) avec l'empereur japonais Hiro Hito qui déclenche ainsi les hostilités avec l'URSS.

     Considérant les autrichiens comme faisant aussi partie de la race aryenne, il annexe l'Autriche en Mars 1938 sans se heurter à une résistance importante de ses habitants : c'est l'Anschluss. La France et l'Angleterre ne réagissent pas, voulant à tout prix éviter un nouveau conflit.

     Fin 1938, Hitler décide d'envahir la Tchécoslovaquie. Il organise alors la conférence de Munich avec les Anglais représentés par leur premier ministre Nathan Chamberlain, les Italiens représentés par Mussolini et les Français représentés par Edouard Daladier. L'URSS, grande puissance d'Europe et le principal interessé, la Tchécoslovaquie, ne sont pas invités. Les quatre hommes finissent par signer une autorisation pour Hitler d'envahir le territoire frontalier à l'Allemagne où vit le peuple allemand de Tchécoslovaquie : les Sudètes. Ce qu'il ne tarde pas de faire (Octobre 1938).


© Sygma/Keystone
Chamberlain et Hitler après les accords de Munich

     Mais Hitler, comme à son habitude, rompt les accords de Munich et enahit le 15 Mars 1939 le reste de la Tchécoslovaquie : la Bohème-Moravie. Là encore, la France et l'Angleterre ferment les yeux.
     Le 23 août 1939, Hitler signe à la surprise générale le pacte germano-russe de non-agression avec Staline. En réalité, ce pacte contient une clause secrète pour se partager la Pologne.
     Ainsi, le 1er Septembre, l'Allemagne attaque la Pologne par l'Ouest - rompant les accords de Munich - et Staline récupère des territoires à l'Est. La France et l'Angleterre indignées, sollicitées par les appels au secours de la Pologne, déclarent la guerre à l'Allemagne.

     C'EST LE DEBUT DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE